Les monte-escaliers servent à soulager les déplacements pour les personnes à mobilité réduite. Ceux électriques sont faciles à utiliser  comparativement aux autres modèles. Leur utilisation alimentée par l’énergie électrique engendre  une consommation d’électricité non négligeable. Conséquence : vous vous retrouvez avec des factures très élevées. Voici 10 conseils pour réduire cette consommation et rendre votre monte-escalier plus écologique et économique.

Tarifs, conseils, modèles : Obtenez Gratuitement des Devis Comparatifs pour la Pose d’un Monte-escaliers :

1. Choisir un modèle de monte-escalier écoénergétique

Lorsque vous choisissez un monte-escalier, privilégiez les modèles éconergétiques. Vous devez rechercher ceux qui sont certifiés pour leur faible consommation électrique ou leur efficacité énergétique . Ces modèles vous aident à  minimiser votre empreinte écologique et à limiter votre consommation électrique. .

2. Faire l’entretien régulier de son équipement

Un bon entretien régulier permet d’optimiser la performance énergétique. Vous aurez à :
  • nettoyer les rails ;
  • lubrifier les pièces mobiles ;
  • vérifier le bon fonctionnement de tous les composants.
Vous réussirez à  éviter une consommation excessive en maintenant votre monte-escalier électrique en parfait état.

3. Installer des systèmes de mise en veille automatique

Équipez votre monte-escalier de systèmes de mise en veille. Les systèmes de mise en veille automatique permettent au monte-escalier de se mettre en veille lorsqu’il n’est pas utilisé pendant un certain temps ; limitant ainsi une consommation électrique inutile. Un excellent moyen pour prolonger la durée de vie des composants électriques.

4. Installer des capteurs de mouvement

L’installation de capteurs de mouvement peut aider à économiser de l’énergie. Ces appareils permettent d’éteindre automatiquement le monte-escalier lorsqu’il n’est pas utilisé. Cela évite qu’il reste en veille inutilement et réduit ainsi sa consommation électrique.

5. Optimiser le poids transporté

Évitez de surcharger inutilement votre monte-escalier. Veillez à ce que le poids transporté par le monte-escalier reste dans les limites recommandées par le fabricant. Plus le poids à transporter est important, plus la consommation énergétique augmente. Une surcharge peut aussi être à l’origine d’une usure prématurée des composants.

6. Suivre la consommation électrique

Surveillez régulièrement la consommation électrique de votre monte-escalier pour détecter les éventuels problèmes ou les comportements inefficaces. En mesurant votre consommation, vous pouvez réagir rapidement en cas de dérive. Vous pouvez utiliser des appareils de mesure de l’énergie pour évaluer sa performance.

7. Améliorer l’isolation thermique

Une bonne isolation thermique autour du monte-escalier peut contribuer à réduire les pertes de chaleur et à maintenir une température confortable dans votre maison. Vous ne serez plus obligé de chauffer ou refroidir l’entourage de votre équipement. Cela peut permettre la limitation de la consommation électrique. 

8. Former les utilisateurs

Que ce soit le monte-escalier électrique ou les autres modèles, vous devez vous assurer que les utilisateurs du monte-escalier sont bien formés à son utilisation efficace. Ils doivent savoir comment :
  • minimiser les arrêts ; 
  • limiter les démarrages brusques ;
  • optimiser l’utilisation du monte-escalier.
Sensibilisez les utilisateurs à la nécessité d’éteindre complètement l’appareil après chaque utilisation pour éviter toute consommation résiduelle.

9. Utiliser des batteries efficaces

Si votre monte-escalier est alimenté par des batteries, optez pour des batteries efficaces et durables. Prenez des modèles de dernière génération à haute densité énergétique et faible taux d’autodécharge. Cela peut contribuer à réduire la fréquence de remplacement des batteries et à minimiser ainsi l’impact environnemental.

10. Installer un système de récupération d’énergie

Envisagez d’installer un système de récupération d’énergie sur votre monte-escalier. Les systèmes de récupération permettent de transformer l’énergie cinétique en électricité lors des phases de freinage ou de descente ; pouvant réduire la consommation jusqu’à 30 %. Ces systèmes récupèrent et réutilisent une partie de l’énergie générée pendant l’utilisation de votre monte-escalier. Ce qui peut réduire la consommation électrique globale. En mettant en pratique ces quelques conseils, vous réalisez des économies conséquences sur vos factures d’électricité.  À lire sur le site : Où trouver un monte-escalier à prix bas ?  
TOP