Le tarif d’un monte-escalier

Le coût d’un monte-escalier comprend tout d’abord son prix d’achat, auquel s’ajoute, s’il n’est pas déjà inclus, le prix de l’installation. Il faut également prendre en compte la consommation d’électricité ainsi que la maintenance. Mais il existe des aides au financement pour faire baisser la facture.

Le prix du monte-escaliers : Achat et installation

Installation comprise, l’équipement le plus coûteux est l’ascenseur personnel aussi appelé ascenceur particulier ou monte personne. Comptez de 10 000 € à 20 000 € en fonction de sa taille et des travaux à entreprendre. Une chaise élévatrice (monte escalier électrique) coûte environ 12 000 €. Le coût d’un fauteuil monte-escalier ou d’une plate-forme monte-escalier est aux alentours de 10 000 €. 

Ces prix incluent l’installation et une garantie mais il faut y ajouter un contrat de maintenance. 

La consommation d'électricité

Les monte-escaliers électriques, les plates-formes ou les chaises élévatrices fonctionnent sur batterie, qui se rechargent, soit pendant le fonctionnement de l’appareil, soit sur les paliers grâce à des points de charge. La consommation d’électricité est réduite aux temps de charge et est environ équivalente à celle d’une ampoule électrique : 50W. 

L’ascenseur personnel fonctionne grâce au courant électrique mais sa consommation est faible à modérée.

Les aides au financement pour l'achat d'un monte-escaliers

T.V.A. réduite

Les travaux d’installation ou de rénovation des aides à la mobilité pour les personnes âgées ou handicapées sont restées à un taux de T.V.A. à 5,5%, malgré la hausse de la T.V.A. à 7%. Ce taux réduit a pour but de favoriser le maintien à domicile et l’indépendance des personnes.

Cependant, il faut respecter quelques obligations, notamment celle de remplir une attestation fournie par l’installateur.

Le crédit d'impôt

Les dépenses d’équipement d’aide à la personne sont éligibles au crédit d’impôt, si les travaux sont réalisés dans un logement principal, situé en France et construit depuis plus de deux ans. Les travaux doivent être effectués par une entreprise et une facture détaillée et une attestation fournie. Le montant du crédit d’impôt s’élève à 25% pour les monte-escaliers et à 15% pour les ascenseurs personnels. Les plafonds sont de 10 000€ pour une personne seule et 20 000€ pour un couple auxquels s’ajoutent 400€ par personne à charge.

Les monte-escaliers d'occasion

Si vous n'êtes pas en mesure d'investir une telle somme, vous pouvez diminuer le prix de votre monte-escalier en optant pour un produit d'occasion. Et même si le matériel est d'occasion vous pouvez tout de même bénéficier des aides au financement si vous passez par un professionnel. Le géant du secteur, le constructeur de monte escalier Stannah propose même l'achat en direct avec une garantie de 2 ans.